haut de page
agrandir le texte retrecir le texte

La victoire du 8 mai… de chez nous

Pour qu’un virus ne nous empêche pas de commémorer le 8 mai 1945, Thomas Chazal, Maire de Vigneux, a appelé les Citoyennes et les Citoyens qui le souhaitent à célébrer le 75e anniversaire de la Victoire, en pavoisant leur balcon ou leur portail aux couleurs nationales. A vos drapeaux, Citoyens !

Photographiez votre balcon ou votre portail et envoyez la photo par mail à l’adresse contactcom@vigneux91.fr pour être publiée sur notre page Facebook officielle et ci-dessous.

Pour vous aider, vous trouverez ci-dessous des modèles de drapeaux à imprimer ou à dessiner

PDF - 22.2 ko
PDF - 50.7 ko

La cérémonie officielle du 8 mai 2020 sera célébrée en format très restreint et en respectant les mesures de distanciation pour préserver la sécurité sanitaire. Elle ne sera pas ouverte au public.

Retrouvez les photos de la cérémonie et le message de l’Union Française des Associations de Combattants et de Victimes de Guerre sur ce site, sur notre page Facebook officielle, ainsi que sur nos comptes Twitter (@VilledeVigneux) et Instagram (ville_de_vigneux)

Communiqué de l’ARAC

ll y a 75 ans, la barbarie fasciste, la barbarie nazie était vaincue. Les peuples d’Europe opprimés retrouvent leur liberté, leur souveraineté. Cette victoire marque le début d’un nouvel espoir.
Rendons hommage à ces femmes et ces hommes qui ont souvent payé de leur vie, la lutte contre la barbarie, l’occupant, pour Ia liberté et la souveraineté de Ia France.
Rendons hommage à ces combattants de l’ombre, à ceux qui ont résisté, combattu. Rendons hommage à ceux quiont permis la libération de la France.
Rendons hommage aux soldats soviétiques, américains, anglais, français... qui ont contribué avec courage à cette victoire sur le fascisme.
Mais aujourd’hui, c’est dans un contexte particulièrement difficile d’une pandémie, d’un virus touchant l’Europe et le monde, que nous célébrons cet évènement.
Dans cette situation sanitaire, il faut se rappeler les choix, les décisions, les actes pris au lendemain de la seconde guerre mondiale. ll faut s’en inspirer pour répondre aux besoins des peuples à plus de liberté, de démocratie, pour un monde de paix alors que persiste toujours des risques de guerre, que se renforce l’extrême-droite et le fascisme dans plusieurs pays d’Europe.
Rappelons-nous que c’est la Charte des Nations Unies adoptée en 1945 au motif magnifiquement énoncé dans son préambule : << Nous peuples des Nations Unies, résolus à préserver les générations futures du fléau de la guerre qui par deux fois en l’espace d’une vie humaine a infligé à I’Humanité d’indicibles souffrances ... »
En ce 8 mai, mesurons le travail du Conseil National de la Résistance qui, tout en menant le combat clandestin, a conduit des femmes et des hommes, de toutes obédiences politiques, attachés au retour de la souveraineté de Ia Nation, à,élaborer un programme de reconstruction économique et sociale du pays, unique au monde : le programme du C.N.R.
Ces choix économiques et sociaux, nous en profitons encore. ll s’agit de la Sécurité Sociale, de la retraite par partition, des 40 heures, des nationalisations des banques, du statut de la Fonction
Publique, de la loi sur les prestations sociales, la création de la SNCF.". L’ARAC invite toutes les citoyennes et citoyens à s’inspirer de l’esprit de résistance, qui a permis la libération de la France et l’écrasement du fascisme, pour aujourd’hui préserver le programme du CNR mais surtout le réactualiser pour répondre aux attentes et besoins d’aujourd’hui.
L’ARAC appelle à défendre la souveraineté de chaque peuple et le droit international comme nous y invite le Charte des Nations Unies. Notre pays s’en honorerait dans l’action pour la paix et le respect des peuples, et ferait rayonner l’image de la France, pays des droits de l’Homme et du citoyen.
Ne laissons pas brader notre héritage, celui construit au fil des générations, avec des femmes et des hommes courageux et déterminés.

MESSAGE DU 8 MAI 2020 DE L’UNION FRANÇAISE DES ASSOCIATIONS DE COMBATTANTS ET VICTIMES DE GUERRE

La FRANCE célèbre aujourd’hui le 75e anniversaire de la Victoire du 8 Mai 1945 qui mettait fin, sur notre continent, à la Seconde Guerre mondiale.
Le 8 Mai 1945, l’Allemagne hitlérienne capitulait sans condition ; c’était la victoire totale mais aussi l’heure des tristes bilans et des terribles statistiques. Près de 50 millions de victimes militaires et civiles ; 10 millions avaient péri dans les camps d’extermination et de concentration dont l’horreur en était révélée au monde.
Le 8 Mai 1945, à Berlin, le commandant en chef de la Première Armée française, le général d’Armée Jean de Lattre de Tassigny, représentant la France, signait, avec les représentants des pays alliés – Angleterre, Etats-Unis, Union Soviétique - l’acte solennel de reddition inconditionnelle de l’Armée allemande hitlérienne.
Pour le général Jean de Lattre de Tassigny, cette victoire du 8 mai 1945 marquait pour la France, le terme de ses souffrances, le retour de son prestige, le triomphe de son idéal. Occupée, meurtrie, pillée, la France avait vu les meilleurs de ses fils emprisonnés, torturés et abattus. La victoire dissipait son cauchemar. Par l’héroïsme de son Armée victorieuse aux côtés de ses alliés, la France prouvait au monde qu’elle n’avait rien perdu de sa grandeur. La victoire la retrouvait fidèle à ses traditions séculaires pour la sauvegarde de la liberté et de la dignité humaines.
C’était également le triomphe de la Résistance et des Forces Française Libres avec la Deuxième Division blindée du général Philippe Leclerc. Elles avaient libéré Paris puis accompli le serment de Koufra du 2 mars 1941 en faisant flotter le drapeau français sur la cathédrale de Strasbourg avant de terminer leur épopée guerrière à Berchtesgaden.
En ce 75e anniversaire, honorons la mémoire de tous nos morts : soldats, aviateurs, marins, résistants, déportés, fusillés, massacrés, prisonniers, pour leur courage, leur esprit de sacrifice, leur sens du devoir et de leur engagement.
En ce jour de recueillement, l’Union Française des Associations de Combattants et de Victimes de Guerre (UFAC) tient à rappeler le bel hommage que leur rendit le général de Gaulle lorsqu’il prononça, en évoquant leur sacrifice, cette épitaphe : "En rendant le dernier soupir, vous avez dit "Vive la France" ! Dormez en paix, la France vivra, parce que vous avez su mourir pour Elle".
Vive la République !
Vive la France !

Actualités
Réouvertrure du PAD le 8 juin Le Point d’Accès au Droit de Vigneux-sur-Seine ouvrira ses portes pour les permanences juridiques dès le lundi 8 juin 2020.
Feux de forêt : préservons la forêt La Police nationale recrute L’Amandier confiné N°7
Portail famille
En 1 clic
infolettre
Accueil | Informations légales | Crédits | Plan du site | Flux RSS | | Accès malvoyant